Roadtrip pour une journée à Saint-Quentin dans l’Aisne

saint-quentin-aisne

Cette semaine, on a posé nos 4 roues à Saint-Quentin, dans le Nord de la France.

Toujours avec la volonté de partir à la découverte de petits endroits secrets et cachés autour de Paris, nous jetons notre dévolu sur cette picarde qui nous réserve bien des surprises.

Saint-Quentin est située à environ 160 kilomètres de chez nous, autant dire pas grand chose!

Ce n’est pas une ville du Nord à laquelle on pense lorsqu’on a envie d’un « week-end » ou d’un « voyage ». Et, justement, c’est pour cela qu’on a eu envie d’y aller ! En plus, cela tombe bien, puisque ce week-end c’était la Fête de la Bière à Saint-Quentin :)

Suivez, en pratique, notre belle journée à Saint-Quentin et découvrez notre programme pour découvrir la ville à pieds.


Au sommaire de cet article


Notre journée en pratique : route et budget

saint-quentin-aisne

Pour 2 personnes, le budget était le suivant :

  • Essence et péage : 22€
  • Balade en bacôve : 10€
  • Déjeuner à l’Annexe : 34€
  • Musée motobécane et métiers d’antan: 21€
  • Collation : 3€
  • Musée Lécuyer : 5€

Soit un total de 95€ et par personne 47, 50€

Voici la carte de nos pérégrinations !

https://drive.google.com/open?id=1g-SFzlH4Ie8qlliXEPMKmutzxmQU3MIB&usp=sharing

A voir et à faire à Saint-Quentin : notre journée-découverte

saint-quentin-aisne

On vous le dit de suite : on est complètement tombés sous le charme.de cette inattendue ville picarde de Saint-Quentin !

Notre journée a été plutôt chargée mais nous avons pu découvrir une partie des richesses naturelles, culturelles et patrimoniales que Saint-Quentin a à offrir.

Voici le programme de notre journée saint-quentinoise !

Balade en bacôve dans le marais d’Isle

saint-quentin-aisne

Après avoir déposé la voiture non loin de la gare – elle y restera la journée – nous avions décidé de commencer notre journée par une balade matinale en bacôve dans le Marais de l’Isle.

Nous passons par le War Memorial, cet immense arche érigée en mémoire aux soldats originaires de Saint-Quentin tombés lors des deux guerres mondiales, ainsi que durant les guerres d’Indochine et d’Algérie.

C’est l’occasion d’apprendre que la Somme a dû être déviée pour que le monument puisse être construit !

Nous jetons d’ici un oeil sur le Parc de l’Isle, et partons en direction de la Maison du parc, où nous devons nous présenter 15 min avant le départ à pour régler. Notre guide viendra nous récupérer là.

Nous sommes 6 au départ ce matin à 10h30, le ciel gris et le petit vent frais en ayant certainement découragé certains. Et, ce n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire.

Selon Pierre, notre guide, c’est le meilleur moment de la journée : la faune et la flore s’éveillent tout juste, l’endroit est calme et beau à se damner et offre donc plus de possibilités pour apercevoir quelques animaux rares du marais. Il avait bien raison !

Nous embarquons donc sur le bacôve. Ce bateau traditionnel, d’origine hollandaise, est un bateau entièrement en bois et à fond plat. Il a été spécialement conçu pour le transport de marchandises dans les marais. Son fond tout plat permet, en effet, de naviguer aisément dans ces endroits où le fond de l’eau n’est parfois qu’à quelques centimètres.

Le moteur électrique du bateau se met doucement en marche et nous commençons à voguer lentement pendant que Pierre nous raconte l’histoire de ce lieu magique et de son éco-système. Il est passionné et rend la balade passionnante. Le soleil se lève alors, ce qui ajoute un peu plus de magie à ce moment.

C’est parti ensuite pour 1h15 de promenade sur les flots. Les paysages traversés sont magnifiques et enchanteurs. On se croirait presque dans la mangrove brésilienne!

Nous avons la chance d’observer divers oiseaux des marais, cygnes, colverts, héron et même un petit martin-pêcheur furtif, très rare à observer. Nous nous sentons privilégiés et profitons de ce paradis vert, aussi beau que paisible. Paisible car nous sommes sur la Somme, certes qui est un fleuve, mais il s’agit du fleuve le plus lent d’Europe !

Il est déjà l’heure de débarquer, trop tôt, mais nous garderons de ce moment des étoiles plein les yeux.

Pour tout renseignements et réservations adressez-vous à la Maison de l’Environnement (03 23 05 06 50) ou à l’Office de Tourisme (03 23 67 05 00).

Déjeuner à l’Annexe

saint-quentin-aisne

Nous passons ensuite le pont des 4 fleuves, aux jolies statues allégoriques de la Seine, de la Somme, l’Escaut et l’Oise et rejoignons une adresse conseillée à Saint-Quentin pour le déjeuner.

L’Annexe est une charmante brasserie qui était, au départ, l’Annexe d’un restaurant -d’où son nom !

Nous nous sommes installés dans sa cour intérieure vraiment très jolie, arborée et fleurie. C’était très agréable ! Ce qui l’était moins, en revanche, c’est d’avoir attendu pas moins de 40 minutes pour être servis … Bon, heureusement, les plats ont sauvé l’attente.

Nous avons commandé du cochon de lait et son gratin de pommes de terre au maroilles ainsi qu’un risotto aux fruits de mer qui étaient excellents. Et les prix sont tout à fait corrects.

Adresse: 111/113 rue d’Isle, entrée possible par la Villa d’Isle.

Village des Métiers d’Antan & Musée Motobécane

saint-quentin-aisne

Direction ensuite le Village des Métiers d’Antan & Musée Motobécane. Nous ne savons pas bien à quoi nous attendre mais ce musée consacré aux métiers d’autrefois et aux motobécanes a l’air intéressant.

Bien que le prix d’entrée soit assez cher (10,50€ par adulte avec audioguide), cela vaut le coup. Plus qu’un musée, c’est un véritable village à l’ancienne qui a été reconstitué dans l’ancienne usine de la marque Motobécane – aujourd’hui MBK – premier fabricant des fameux cyclomoteurs ou motobécanes, entre la moto et le vélo.

Nous découvrons donc, derrière des façades authentiques d’antan, les métiers d’autrefois : matelassier, selier, photographe, fumiste ou encore chapelier, et leur matériel d’époque !

Très instructif, c’est ici l’héritage de savoir-faire, pour certains, disparus aujourd’hui et ce musée-village est donc un lieu de mémoire très important et superbement aménagé.

Au passage, nous avons pu admirer les carrosses et berlines en bois d’autrefois ainsi que quelques modèles de motobécanes qui ont fait le succès de la marque au fil des siècles.

Adresse : 5 Rue de la Fère (à 20 minutes à pied du centre ville).

Zoo de papier à la Galerie Saint-Jacques

saint-quentin-aisne

Nous rejoignons, ensuite, le coeur de la ville et nous arrêtons à la Galerie Saint-Jacques, chef-d’oeuvre en soi, qui s’est transformée pour l’été en véritable zoo de papier, grâce au très talentueux origamiste Gérard Ty Sovann.

Entièrement gratuite, l’exposition est une merveille ! L’origamiste a fait prendre vie à des animaux, grandeur nature, avec de simples feuilles de papier ! C’est magnifique et fascinant. De petits poussins, aux grandes girafes, en passant par des animaux marins et autres panthères, le talent de Gérard Ty Sovann n’a visiblement aucune limite.

Nous avons adoré découvrir son travail et cette exposition, très bien mise en scène, est un régal.

saint-quentin-aisne

Nous avons particulièrement été scotchés par « Le Jardin d’Eden ». Cette oeuvre, qui tient dans un simple petit aquarium, compte pas moins de 1500 animaux !

Tous minuscules et pourtant très détaillés et précis. Ce travail d’orfèvre est somptueux.

N’hésitez pas à vous rendre à cette exposition qui a lieu jusqu’au 7 octobre 2018.

Visite Art Déco dans les rues du centre

saint-quentin-aisne

L’Art déco est un mouvement artistique né au cours des années 1910. Très particulière, à mi-chemin entre une vocation artistique et une vocation fonctionnelle, l’architecture Art Déco a quelques particularités bien à elle.

Et à Saint-Quentin, il suffit de lever les yeux pour apercevoir, partout, des exemples frappants et très beaux, d’art déco !

Nous souhaitions réserver une visite guidée « Art déco » de la ville auprès de l’Office du tourisme.

L’office du tourisme – visiblement peu enclin à nous aider pour l’organisation de notre visite de la ville, à notre grand étonnement d’ailleurs – s’est contenté de nous répondre: « ce vendredi, aucune visite guidée Art Déco n’est proposée mais il existe un parcours papier ou un audioguide pour découvrir une sélection d’une douzaine de points d’intérêt. »

Comment obtenir un audioguide ? Où trouver le parcours papier ? Bref, on se débrouillera seuls, donc !

Nous avons été sur ce site et avons pu télécharger l’audio guide complet de ce tour art déco. Chouette ! 12 points d’intérêt listés et leur petit descriptif et commentaire d’une durée de 2 minutes environ pour chaque lieu. Court, précis et très instructif, cet audio guide est parfait et le tour est vraiment hyper intéressant.

Voici les 12 lieux Art déco de ce tour, indiqués par des pastilles violettes sur notre carte:

  1. La criée municipale: Place Grachus Baboeuf
  2. la pharmacie Charlot: 8-10 rue Croix Belle Porte
  3. 7-9 // 13 rue Adrien Nordet
  4. La Poste: 1-5 rue de Lyon
  5. Le Carillon : 17-19 rue des Toiles
  6. Monoprix: 18-24 rue de la Sellerie
  7. Ex Carrefour des 4 vents: rues de la Sellerie, Lyon, Isle, Anatole France
  8. 11 rue de la Sous Préfecture
  9. 33 rue de la Sous Préfecture
  10. Les deux vitraux art déco de la Basilique
  11. La maison des corporations: 2 place de l’hôtel de ville
  12. La salle du conseil municipal

Tous les détails de ces lieux fascinants, dans notre article dédié à l’art déco de Saint-Quentin.

Façades colorés, bow windows, disparités de matériaux, ou encore « coins » d’immeubles arrondis: on en a pris plein les yeux et c’était l’occasion de découvrir ce mouvement architectural et ses chefs d’oeuvres saint-quentinois.

Cette richesse architecturale a valu à Saint-Quentin la première place du « top des 10 villes qui ont du style en 2014″ établi par Lonely Planet.

Ne manquez pas ces superbes bâtiments, qui permettent aussi une balade très agréable dans le centre de la ville.

Musée Antoine Lécuyer

saint-quentin-aisne

Nous nous rendons, pour la dernière visite de la journée, au Musée Antoine Lécuyer. Le musée porte le nom d’Antoine Lécuyer, un célèbre banquier de Saint-Quentin qui légua à la ville son magnifique hôtel particulier spécialement pour y présenter l’oeuvre du peintre et pastelliste Maurice-Quentin de la Tour (1704-1788), enfant du pays qui rend fiers les saint-quentinois !

Vous pourrez découvrir ce charmant musée : les pastels de De la Tour ont été installés dans trois salons du premier étage. L’un d’entre eux nous a particulièrement plu : Le Singe peignant. Très beau pastel dont la précision pourrait être celle d’un pinceau !

L’oeuvre d’Ozenfant, dans l’entrée, est également curieuse, originale et superbe. Une multitudes de personnages – le peintre souhait qu’il n’y ait aucun vide dans sa composition -, aux couleurs diverses, représentant symboliquement tantôt la mort, tantôt le renouveau.

Nous avons dû écourter notre visite du Musée mais le tour peut être fait, en prenant votre temps, en une heure.

Saint-Quentin Beer Festival

saint-quentin-aisne

En repartant, nous passons devant l’hôtel de ville où avaient été installées des tentes et petites échoppes éphémères pour accueillir le Beer Festival.

L’ambiance est, évidemment, chaleureuse et conviviale et c’est l’occasion de découvrir des bières locales, régionales ou étrangères, en grignotant quelques churros !

Nous terminons donc cette journée, comme elle a commencée, heureux et le sourire aux lèvres. Merci Saint-Quentin !

En conclusion, notre avis

saint-quentin-aisne

Encore une belle surprise que cette ville de Saint-Quentin qui n’est située qu’à quelques kilomètres de la Région parisienne et qui est pourtant totalement méconnue des touristes !

La ville, en elle-même, est belle. Son architecture art-déco et ses façades colorées y sont grandement pour quelque chose. Mais, pas que ! Ses petites places, ses bâtisses gothiques, ses boutiques artisanales et le sourire de ses habitants, c’est aussi cela qui fait de Saint-Quentin une ville charmante.

Et ce marais d’Isle, paradis vert et naturel si bien préservé en plein coeur de la ville… Quel régal !

On peut très facilement passer un week-end entier à Saint-Quentin sans s’ennuyer : il y a tant à faire et à découvrir ! Nous aurions pu, par exemple, continuer notre exploration du Parc d’Isle, nous rendre au Musée des papillons ou visiter les souterrains de la Basilique…

Pour une escapade non loin de Paris, optez sans hésiter pour la chaleureuse Saint-Quentin.


Lisez également nos récits sur ces autres destinations !