Visite du Cimetière du Père Lachaise : Célébrités, Liste & Plan

paris-cimetiere-pere-lachaise

Nous étions assez sceptiques, de prime abord, de vouloir arpenter les rues d’un cimetière pour une balade dans la capitale.

On a décidé de se lancer, et vraiment, on a apprécié la visite de cet énorme cimetière, l’un des plus connus du Monde, qui ressemble davantage à un petit village.

Tantôt mont où l’on cultivait des vignes, tantôt accueillant des combat durant la Fronde, le cimetière ne deviendra cimetière qu’au XIXème siècle.

Il porte le nom de son plus illustre occupant, François d’Aix de La Chaise (1624-1709), dit le Père La Chaise, confesseur du Roi Soleil, qui y demeurera de 1675 jusqu’à sa mort en 1709.

Le premier défi, lorsque l’on visite le Cimetière du Père Lachaise est de ne pas s’y perdre ! Il s’étend, en effet, sur 43 hectares et 93 ares (439 300 m2) et comporte plus de 70 000 tombes et 5 300 arbres ! Incroyable.

L’entrée est entièrement gratuite et un plan y figure du côté de la station de métro (ligne 2) : Père Lachaise. Certains vendeurs vous proposent des plans du Cimetière pour 2,50 €.


Au sommaire de cet article


Nous avons personnellement pris une photo du plan, sur lequel figurent, bien sûr, les parcelles et les rues du cimetière, mais également les tombes des plus illustres personnages.

Car, si la plupart des tombes est la dernière demeure de parfait inconnus – il n’existe, en effet, aucun critère de fortune pour y être enterré, seul compte que le défunt ait vécu ou soit mort à Paris et qu’il y ait encore de la place! -, ce qui attire majoritairement les visiteurs est la présence de nombreuses personnalités célèbres. De Monsieur le Président Félix Faure à Jim Morrison, en passant par Oscar Wilde et Molière, on prend un certain plaisir à découvrir leurs jolies tombes.

Il est très agréable d’arpenter les ruelles pavées et ombragées du cimetière et se laisser surprendre, à chaque coin de rue, par les magnifiques tombeaux et autres statues majestueuses.

Liste des célébrités inhumées au Père-Lachaise

Plus d’une centaines de personnages illustres sont inhumées au coeur de la Capitale, dans le cimetière du Père Lachaise.

Voici un plan qui vous aidera certainement durant votre visite: https://api-site.paris.fr/images/142855.pdf

  • ARAGO François
  • APOLLINAIRE Guillaume
  • BALZAC Honoré De
  • BEAUMARCHAIS Caron De
  • BELLINI Vincenzo
  • BERNARD Claude
  • BERNARDIN DE SAINT-PIERRE Henri
  • BERNHARDT Sarah
  • BIENVENÜE Fulgence
  • BIZET Georges
  • BLANC Louis
  • BLANQUI Auguste
  • BOISSY D’ANGLAS François-Antoine
  • BONNE MAMAN (NOEGGERATH Rufina)
  • BRANLY Edouard
  • BRASSEUR Pierre
  • BRONGNIART Alexandre
  • CACHIN Marcel
  • CAILLEBOTTE Gustave
  • CALLAS Maria
  • CAMBACERES Jean-Jacques De
  • CHAMPOLLION
  • CHAPTAL Jean
  • CHERUBINI Luigi
  • CHOPIN Frédéric
  • CLEMENT Jean-Baptiste
  • COLETTE
  • COMTE Auguste
  • CONSTANT Benjamin
  • COQUATRIX Bruno
  • COROT Jean-Baptiste Camille
  • COURTELINE Georges
  • CUVIER Georges
  • DAC Pierre
  • DALADIER Edouard
  • DAUDET Alphonse
  • DAUMIER Honoré
  • DAVID Jean-Louis
  • DAVID D’ANGERS Pierre
  • DELACROIX Eugène
  • DESPROGES Pierre
  • DODU Juliette
  • DU MANOIR Yves
  • DUCLOS Jacques
  • ELUARD Paul
  • ERNST Max
  • FABIEN Le Colonel
  • FALGUIERE Alexandre
  • FAURE Félix
  • GAY-LUSSAC Louis
  • GEOFFROY SAINT-HILAIRE Etienne
  • GERICAULT Théodore
  • GUESDE Jules
  • HANNEMANN Christian
  • HAUSSMANN Georges
  • HELOISE & ABELARD
  • KARDEC Alain
  • LA FONTAINE Jean De
  • LAURENCIN Marie
  • LAZAREFF Pierre
  • LEDRU-ROLLIN
  • LESSEPS Ferdinand De
  • MÉLIÈS Georges
  • MERLEAU-PONTY Maurice
  • MICHELET Jules
  • MODIGLIANI
  • MOLIÈRE
  • MONFORT Silvia
  • MONGE Gaspard
  • MONTAND Yves
  • MORRISON Jim
  • MOULOUDJI Marcel
  • MURAT Joachim
  • MUSSET Alfred De
  • NADAR Félix
  • NERVAL Gérard De
  • NOAILLES Anna De
  • NOHAIN Jean
  • NOIR Victor
  • OPHULS Max
  • PANHARD Paul
  • PARMENTIER Antoine
  • PERIER CASIMIR
  • PIAF Edith
  • PISSARRO Camille
  • PLEYEL Ignace
  • POPESCO Elvire
  • POULENC Francis
  • PROUST Marcel
  • RACHEL Mademoiselle
  • RASPAIL François
  • ROMAINS Jules
  • ROSSINI Gioacchino
  • ROTHSCHILD James De
  • SAINT-SIMON Claude-Henri De
  • SANS GÊNE Madame (Catherine HUBSCHER)
  • SEURAT Georges
  • SEYES Abbé
  • SIGNORET Simone
  • THIERS Adolphe
  • THOREZ Maurice
  • VAILLANT-COUTURIER Paul
  • VALLÈS Jules
  • VERNEUIL Louis
  • WALLACE Richard
  • WILD Oscar
  • ZAVATTA Achille

Alfred De Musset (1810-1857)

paris-cimetiere-pere-lachaise

« Pour le bal qu’on prépare,

Plus d’une qui se pare,

Met devant son miroir

Le masque noir. »

Venise la Rouge

Poète et dramaturge français de la période romantique, Alfred de Musset entra à l’Académie française et reçut la légion d’honneur. Mais c’est surtout de sa romance tumultueuse avec la célèbre et controversée George Sand, qu’Alfred de Musset a fait parler de lui … Son poème Venise la Rouge (1828) parle d’ailleurs de sa passion pour l’écrivaine.

Félix Faure (1841-1899)

paris-cimetiere-pere-lachaise

Il fut Président de la République de 1895 à sa mort en 1899.

C’est sa mort qui marqua réellement les esprits, plutôt que les 4 années qu’il passa au pouvoir. Il est mort dans le Palais de l’Elysée – et c’est d’ailleurs le seul président en fonction qui mourut dans le palais présidentiel.

On dit qu’il serait mort d’avoir « trop sacrifié à Vénus ». Félix Faure est, en effet, retrouvé mort dans les bras de sa maîtresse Marguerite Steinheil. On dit alors qu’il aurait abusé de ses forces durant une relation sexuelle, qui lui sera fatale …

Rien n’est moins sûr et, pourtant, le peuple français s’accroche à cette histoire ! A vous de voir …

Sa tombe, en tout cas, est coiffée d’une statue allongée du Président, au pied du magnifique Monument aux morts dans le cimetière.

Honoré de Balzac (1799-1850)

paris-cimetiere-pere-lachaise

« Chacun, chez Balzac, même les portières, a du génie. » – Baudelaire

Honoré de Balzac est incontestablement l’un des plus grands écrivains et romancier français.

Il a laissé l’une des plus imposantes et impressionnantes œuvres romanesques de la littérature française : c’est, en effet, plus de 90 romans et nouvelles parus de 1829 à 1855, réunis sous le titre La Comédie humaine qu’il laissa à notre Patrimoine.

Les écoliers continuent, encore, à en étudier quelques bribes, du Père Goriot à Eugénie Grandet, des romans réalistes et visionnaires.

Il connut, hélas, une fin assez sordide puisqu’il est mort dans l’hôtel particulier parisien qu’il avait aménagé pour Madame Hanska, son épouse, tandis que cette dernière préférait batifoler quelques pièces plus loin avec son amant, le peintre Jean Gigoux.

Ce sont une artériosclérose et la gangrène qui l’ont emportés. Détail morbide : lorsque, les mouleurs vinrent pour faire le masque mortuaire de Balzac, le lendemain de son décès, ils ne purent s’exécuter. La décomposition du corps avait, en effet, été trop rapide, les chairs avaient été entièrement rongés.

Balzac mourut dans l’indifférence, ce qui scandalisa son fidèle ami Victor Hugo, seule personnage qui lui rendra une dernière visite posthume.

On continue, tout de même, de déposer quelques roses sur son tombeau …

Eugène Delacroix (1798-1863)

paris-cimetiere-pere-lachaise

Ce peintre français, considéré comme le principal représentant du mouvement romantique, s’est illustré par son célébrissime tableau – huile sur toile-, hébergé au Louvre : La Liberté guidant le peuple.

Inspiré des évènements de la Révolution des Trois glorieuses, son aspect allégorique et sa portée politique en fait l’un des symboles de la République française et de la démocratie.

Eugène Delacroix s’est éteint dans son atelier à Paris, probablement après s’être battu contre la tuberculose. Son tombeau est surélevé et entièrement noir, ce qui tranche parmi les couleurs plus beiges et dorées du cimetière.

Oscar Wilde (1854-1900)

paris-cimetiere-pere-lachaise

C’est assez incroyable de voir combien le – très joli – tombeau de l’écrivain irlandais Oscar Wilde déchaîne les passions.

De nombreux (ses) fans viennent ainsi déposer des baisers sur sa dernière demeure. Cela abimait la pierre et a donc forcé la famille de l’écrivain à protéger la tombe par une vitre de plexiglass. Cela préserve, en effet, une bonne partie de l’édifice mais ne décourage pas les plus motivés à déposer des marques de rouge à lèvres sur la partie haute !

Oscar Wilde a notamment écrit une pièce que nous adorons et qui deviendra sa plus célèbre: l’Importance d’être constant.

Son attachement à Paris est très fort : il y multiplie les séjours, écrit même une pièce entièrement en français : Salomé, et finira même par y mourir.

C’est d’ailleurs lors d’un séjour dans la capitale que les rumeurs sur son homosexualité prendront de l’ampleur. Rumeur qu’il fera taire en épousant, comme il se doit, Constance Lloyd, journaliste et féministe.

Cela l’empêchera-t-il d’avoir de nombreux amants ? Rien n’est moins sûr … On lui prêt des relations avec Alfred Douglas, poète anglais ou encore Robert Ross, qui deviendra plus tard son exécuteur testamentaire.

Il deviendra rédacteur en chef de The Womans’ World, un journal féministe. C’est certainement pour cela que les femmes couvrent sa tombe de baisers !

Edith Piaf (1915-1963)

paris-cimetiere-pere-lachaise

Cette chanteuse française est une véritable icône dans notre Pays et partout dans le Monde, des américains aux chinois, on fredonne La vie en rose …

Durant toute sa vie, Edith Piaf, de son vrai nom Édith Giovanna Gassion, a été entière et excessive : dans ses galères, durant sa carrière explosive, dans ses excès d’alcool et de drogues, mais surtout en Amour.

Elle mourra de tous ses excès à Grasse.

Édith Piaf est enterrée au Père Lachaise quelques jours après sa mort et le convoi qui emmena la dépouille de la chanteuse jusqu’au cimetière est un moment qui déchaîne les passions. Près de 500.000 personnes sont présentes pour y assister, si bien que le service de sécurité est débordé.

L’église catholique refuse de lui accorder la bénédiction, le Pape estimant qu’elle a mené une vie de débauches indignes des catholiques. Le journal du Vatican écrira même qu’elle a vécu « en état de péché public » !

Elle repose désormais en paix dans un caveau en compagnie de son père, Louis-Alphonse Gassion, son second mari, Théo Sarapo (Théophánis Lamboukas), tué dans un accident de voiture en 1970, et sa fille Marcelle, morte en 1935 à l’âge de 2 ans.

Sa tombe est l’une plus visitée du cimetière.

Molière (1622-1663)

paris-cimetiere-pere-lachaise

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est l’un des plus grands comédiens et dramaturges français de l’Histoire.

Son talent et sa créativité feront de lui le comédien et auteur favori du Roi Louis XIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles et écrit de nombreuses pièces.

L’impact qu’il aura eu dans la culture française est tel, que la langue française est appelée « langue de Molière ».

Le 17 février 1673, la Troupe de Molière donne la 4ème représentation du Malade imaginaire. Molière, qui y tient le rôle principal d’Argan, se sent plus fatigué qu’à l’ordinaire par sa « fluxion de poitrine », mais il refuse d’annuler la représentation. Pris d’un malaise sur scène, il termina tout de même la pièce. Puis, celle-ci terminée, il sera promptement reconduit chez lui, rue Richelieu à Paris.

Il fut pris d’une forte toux, cracha du sang abondamment, et mourut ainsi alors que son ami Baron était allé chercher sa femme pour un dernier adieu.

L’Eglise catholique fut embarrassée lors de l’inhumation de Molière car, à l’époque, les comédiens ne pouvaient recevoir de sacrement lors de leur mort, s’il n’avaient pas, au préalable, renoncé à leur statut de comédien ! Ce que Molière n’avait, bien entendu, pas eu le temps de faire. Un recours au Roi, ni plus ni moins, a tout de même permit à Molière de recevoir le dernier sacrement, en toute discrétion.

Il est enterré au Père Lachaise depuis 1817. Fait étonnant : sur sa tombe, figurent les initiales L.B, ce qui est une erreur, celles-ci auraient dû être J.B pour Jean-Baptiste !

Jean de la Fontaine (1621-1695)

paris-cimetiere-pere-lachaise

« Patience et Longueur de temps, font plus que force ni que rage » – Le Lion et le Rat

Qui, en France, n’a pas appris l’une des cultissimes Fable de Jean de la Fontaine ?

C’est en s’inspirant des fabulistes de l’Antiquité gréco-latine, comme Ésope, qu’il écrit les Fables qui font sa renommée. Ces courtes histoires enchanteresses, dénoncent habilement les inégalités sociales, les abus de certaines castes et les péchés des Hommes et lui servent même à critiquer même la religion !

Alors qu’il commence à tomber malade en 1692, Jean de la Fontaine est alité pendant quelques mois. Il prend alors le temps de lire, et, chose étonnant, se rapproche de Dieu – qu’il négligea et moqua même durant ses jeunes années -. Il demande à parler à un prêtre et on lui envoya le jeune abbé Pouget. Celui-ci arriva, jour après jour, à convaincre La Fontaine que ses contes et Fables étaient un outrage à Dieu et à l’Église.

Il insista tant et si bien, profitant de la faiblesse du fabuliste, que Jean de la Fontaine en fut convaincu et convoqua même, persuadé d’être sur son lit de mort, quelques membres de l’Académie française qu’il avait rejointe pour leur exprimer sa reconversion.

Il guérit finalement et mourut quelques années plus tard.

Au moment de le préparer pour la mise en bière, on s’aperçut que le corps de La Fontaine était meurtri par un cilice, un vêtement rugueux en poils de chèvre, porté par pénitence, que Jean de la Fontaine portait certainement depuis un long moment !

Sa tombe, qui comporte en gravure quelques extraits de ces Fables, est au Père Lachaise, aux côtés du tombeau de Molière, depuis 1817.

Bernard Verlhac, dit Tignous

paris-cimetiere-pere-lachaise

C’est certainement l’une des tombes les plus émouvantes de ce cimetière. Celle de Bernard Verlhac, dit Tignous, l’un des célèbres illustrateurs du magazine Charlie Hebdo, mort sous les balles des terroristes le 8 janvier 2015.

Sa tombe, remplie de fleurs fraîches et de dessins en hommage à son travail, invite au recueillement.


Lisez également nos récits sur ces autres destinations !