Visiter Mons en Belgique à pieds : Activités & Lieux d'intérêts

mons

Cette semaine on a Globedrivez vers la charmante petite ville belge, Mons.

Située à quelques kilomètres seulement de la frontière française, cette ville n’en est pas moins une ville belge traditionnelle et folklorique comme on les aime !

On y a passé une très belle journée à la découverte de son patrimoine et de ses traditions et on vous conseille vivement d’en faire de même. Il y a tellement de choses à voir dans la ville que nous aurions pu passer une deuxième journée à flâner d’un musée à l’autre, d’une place à l’autre, d’une église à l’autre.

Mons est en effet une ville riche culturellement et a même été élue à ce titre capitale européenne de la culture en 2015 !

Dans ce cadre, la ville a fait de nombreux aménagements, ce qui la rend aujourd’hui très attrayante et intéressante.

Notre journée en pratique : route et budget

mons

La ville de Mons est située à 230 km de chez nous, en région parisienne, et il nous a donc fallu 2h15 pour la rejoindre.

Notre budget pour la journée a été le suivant :

  • essence 25 € aller-retour
  • péage 28,20 € aller-retour
  • petit déjeuner (café&gaufre)12 €
  • musée du doudou 12 €
  • déjeuner 10 €
  • visite du trésor de la cathédrale 2 €
  • mundaneum 4 €
  • café en terrasse sur la grand-place 5€

Soit un total de 98,20€ et par personne 49,10€.

A voir et à faire à Mons : notre journée-découverte

Mons est une ville assez petite, qui se visite aisément à pied.

Vieille ville

mons

Nous commençons notre visite de la jolie Mons par un petit passage dans ses ruelles pavées qui nous mènent à la Grand-Place et à l’office du tourisme.

Nous y prenons quelques renseignements ainsi qu’une carte de la ville et nous partons déjà en direction de notre prochaine destination le musée du doudou.

Mais avant cela nous prêtons un œil attentif à cette Grand-Place et toutes ces superbes bâtisses qui nous entourent. Ces bâtiments typiquement walloniens sont pour certains plusieurs fois séculaires. Les briquettes, les pierres et les jolies couleurs se mêlent harmonieusement pour créer un endroit féerique.

La plupart de ces bâtiments est aujourd’hui occupée par des commerçants, des bars et autres restaurants. Seuls l’hôtel de ville et le Théâtre de Mons occupent encore les fonctions pour lesquelles ils avaient été construits.

L’hôtel de ville, justement, a l’une des plus belles façades de la place.

Ses pierres grises, sa haute porte cochère et ses fenêtres décorées de fleurs colorées sont surmontés d’un joli clocher, et font de cet endroit un lieu remarquable à Mons. Construit au 15ème siècle, il constituait à l’époque une « maison de paix », attribut rare d’une ville. Les échevins étaient à la fois administrateurs et juges qui avaient notamment pour mission de concilier les parties, de les amener à « faire la paix », d’où son nom !

Ne loupez pas, légèrement à gauche de la porte d’entrée le Singe de Mons qui, dit-on, porte-bonheur à quiconque lui caressera le crâne de la main gauche ! On ne sait pas exactement à quoi et à quand remonte cette légende, ce petit singe de fer forgé reste une énigme totale pour les historiens locaux !

Nous sommes ensuite passés sous le porche de l’hôtel de ville et par le petit passage menant au jardin Mayer.

Le jardin du Mayeur

mons

Le Jardin du Mayeur ou Maïeur fut créé en 1930 à l’initiative du juge Paul Heupgen, érudit montois, dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’indépendance nationale. Le projet comprenait principalement la création du Musée du centenaire et une fontaine avec une statue du « ropieur », le « gamin de Mons », oeuvre du sculpteur du pays Léon Gobert.

C’est un petit havre de paix, arboré et fleuri, avec une jolie vue sur les belles maisons d’époque abritant les bureaux administratifs de la ville.

Au fond du jardin, un immeuble rose comme un bonbon attire immanquablement les visiteurs.

C’est dans ce très joli bâtiment qu’a été installé le musée du folklore de Mons, le musée du doudou.

Le musée du doudou

mons

Il y a tant à dire sur la Ducasse, cette fête traditionnelle de la ville que nous avons décidé d’y consacrer un article entier.

Le musée du doudou est donc dédié au folklore de Mons et à sa tradition annuelle de la fête du doudou, inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco depuis 2005.

Cette fête rassemble, 3 semaines après la Pentecôte, des milliers de montois et d’étrangers venus célébrer Sainte-Waudru, mère et protectrice de la ville, et Saint-Georges qui, selon la légende, aurait terrassé le mal et fait régner la paix dans la ville.

Depuis plusieurs siècles, ce Mal est incarné par un dragon, appelé « doudou » – personne difforme-.

Lors de cette fête, très codifiée, il existe 3 moments forts. D’abord, les reliques saintes sont descendues de la Collégiale Sainte Waudru en processions, ensuite elles sont remontées à cheval vers la Collégiale puis, le 3eme jour, des acteurs défilent dans les rues et se retrouvent sur la grand-place pour livrer un combat entre Saint-Georges et le dragon, doudou.

Le musée expose quelques œuvres contant cette légende et présente des extraits de ce spectacle unique.

Si nous l’avons trouvé intéressant et bien organisé, nous avons cependant regretté l’absence de costumes, accessoires et autres éléments physiques qui font réellement partie de la fête.

Nous avons eu de la chance puisque le personnel du musée est adorable !

mons

Ils nous ont donné la chance de visiter une petite salle, habituellement réservée aux préparations de la Ducasse, dans laquelle nous avons vu quelques costumes, ainsi que les armes utilisées lors du combat final.

C’était un super moment ! Dommage que les autres visiteurs du musée n’aient pas accès à cette pièce qui devrait, à notre avis, faire pleinement partie de la visite !

Ce dernier reste tout de même intéressant et enrichissant et permet de comprendre et d’en apprendre davantage sur cette jolie fête populaire.

Le site du Beffroi

mons

Après la visite du musée du doudou, il est temps de prendre notre déjeuner.

Nous décidons d’opter pour un sandwich fricadelle et ses frites, que nous dégusterons dans le parc du château, au pied du beffroi.

Le beffroi de Mons est le seul beffroi baroque de toute la Belgique. Ses 87 m de beauté, couronnés de son bulbe magnifiquement réalisé qui lui confère une silhouette caractéristique et originale, visible depuis chaque endroit de la ville de Mons a attiré l’attention des représentants de l’UNESCO qui ont décidé de le classer au patrimoine mondial.

Edifié entre 1661 et 1669, le beffroi était destiné à remplacer la Tour de l’horloge qui dominait la colline et faisait partie intégrante du paysage montois. Les échevins de la ville firent donc construire ce superbe bâtiment, très coûteux.

La beffroi servait tantôt de tour de guet, de détection des incendies et également d’horloge grâce à son carillon qui tinte les heures à tous les habitants de la ville !

Nous n’avons pas souhaité le visiter pour notre part, mais il est possible de le faire et de monter par un ascenseur panoramique en haut du beffroi afin d’y admirer la superbe vue sur toute la ville et, les jours de concert, de pouvoir accéder au carillon et ses 49 cloches.

Nous nous contenterons d’admirer sa superbe depuis le parc du château et remarquons le travail de son bulbe, ses sculptures dorées à leur sommet, sa magnifique horloge et son écusson aux 4 lions rouges et noirs.

Après un moment agréable passé sur la pelouse ensoleillée, nous quittons le site du beffroi pour nous rendre à quelques mètres en contrebas à la collégiale de Sainte-Waudru.

La collégiale Sainte-Waudru

mons

Au 15ème siècle, les chanoinesses de Sainte-Waudru décidèrent de bâtir une nouvelle collégiale. C’était un projet colossal qui prévoyait, notamment la construction d’une immense tour, haute de plus de 100 mètres. Néanmoins, seule la base avait pu être construite lorsque les troupes de Louis XIV assiegèrent la ville en 1691 et causèrent à la collégiale d’importants dégâts. Faute de moyens, seuls des travaux de restauration ont pu être effectués.

Ses petites chapelles entourant la nef et le chœur sont vraiment superbes. De très belles sculptures et reliquaires parsèment la collégiale. La plus remarquable est la relique en argent et laiton de 1867 du chef de Sainte-Waudru, c’est-à-dire sa tête, séparée de son corps, lui-même placé dans un reliquaire différent.

Au bout de la nef, le magnifique orgue se dresse fièrement face à l’autel. Nous avons rarement vu un orgue aussi joli, avec ses couleur saumon et turquoise.

Ci et là, de jolis tableaux et triptyques en bois, gargouilles et même un magnifique carrosse ornementé d’adorables petits anges.

Nous faisons ainsi un tour de la collégiale qui est un véritable régal pour les yeux. A quelques mètres au-dessus de l’autel, la magnifique châsse contient les reliques de Sainte-Waudru. Cette châsse ainsi que le reliquaire du chef, sont descendus en procession tous les ans pour vénérer la Sainte qui protège la ville.

Avant de terminer notre visite, nous allons admirer les trésors de la collégiale. Reliquaires, vêtements d’apparat et autres magnifiques calices, sont exposés dans ce petit musée. La visite est rapide mais néanmoins intéressante d’autant qu’elle ne coûte que 2 € par personne. Nous conseillons donc d’aller y jeter un oeil.

Café sur la Grand’Place

mons

Nous repassons ensuite par la Grand-Place et nous arrêtons un petit moment en terrasse pour déguster un café dans ce cadre magnifique et profiter de la douceur de cette journée d’été.

Nous repartons ensuite galvanisés vers notre dernier musée de la journée, le mundaneum.

Visite du Mundaneum

mons

A la fin du 19ème siècle, deux juristes belges ont eu envie de rassembler toutes les connaissances du Monde à leur époque dans un seul et même lieu et de les classer selon le système de Classification décimale universelle qu’ils avaient eux-mêmes mis au point.

C’est ainsi de nombreuses collections de livres, journaux, petits documents et autres cartes postales qui sont répertoriés. Cependant, le Mundaneum se trouve rapidement confronté à l’ampleur du développement technique de son époque et aux moyens technologiques et humains alors limités. Ce beau projet demeurera donc utopique et inachevé.

Ce centre d’informations qui est en quelque sorte l’ancêtre du tentaculaire Google est donc vraiment un endroit unique et spécial.

Partout de petites boîtes renferment des fiches informations sur des sujets variés, de tous les pays du Globe et de véritables morceaux de culture.

C’est incroyable de se dire qu’il y a dans ce musée des milliards de données que deux passionnés ont mis tant de temps à rassembler, à l’heure où le numérique n’existait pas !

Un petit film nous raconte d’ailleurs l’histoire du lieu et son organisation puis aux étages des expositions temporaires sont organisées.

Lors de notre venue en août 2018, il s’agissait d’une exposition sur la Chine et les chinoiseries. Nous découvrons donc des masques, de la vaisselle, des costumes traditionnels ainsi que de petits ateliers de fabrication de marionnettes ou de spectacle d’ombres chinoises. L’exposition était bien ficelée et très ludique.

Nous terminons la visite du Mundaneum en 40 minutes – le tarif plein de 7e par adulte nous paraît un peu excessif – et finissons par un petit goûter dans le jardin japonais situé dans l’enceinte du musée.

En conclusion, notre avis

mons

Il est déjà temps pour nous de repartir mais nous aurions pu aisément passer une deuxième journée dans cette ville de Mons typique, traditionnelle et culturellement très riche. On aurait ainsi pu visiter le musée Duesberg, hélas fermé lorsque nous y étions, le musée des Beaux-Arts ou encore les anciens abattoirs dédiés aux arts plastiques.

Chacun, selon ses préférences et affinités, trouve son bonheur à Mons. Il fait bon arpenter ses ruelles et fouler les allées de ses musées.

Nous avons été vraiment charmés par la ville de Mons et par les montois qui sont d’une extrême gentillesse et qui nous ont réservé un accueil chaleureux, comme il nous en a été rarement été offert !

Tout cela nous a donné envie de revenir très prochainement, pourquoi pas lors de la traditionnelle fête du doudou.


Lisez également nos récits sur ces autres destinations !