Visiter Lisbonne en 1,2,3,4,5 Jours ? [PROGRAMME]

lisbonne

Au départ de Porto, nous avons continué notre exploration portugaise par la visite de sa superbe capitale, Lisbonne.

Nous avons tant été charmés par Porto, que nous devrions adoré Lisbonne ! Et c’est le cas.

Durant nos 3 jours dans cette ville qui respire la joie de vivre, on a pu découvrir une capitale à taille humaine, festive et colorée, attachée à sa culture et ses traditions tout en s’ouvrant au Monde.

Voici notre programme de 3 jours pour visiter l’essentiel de Lisbonne !


Au sommaire de cet article


De Porto à Lisbonne en train

lisbonne

On cherchait le meilleur moyen de rallier Lisbonne depuis Porto qui soit à la fois rapide et pas cher !

Et bien, on a décidé d’aller à Lisbonne en train. Et ça c’était vraiment LA bonne idée.

Depuis la gare de Porto Campanha, un train de la compagnie Comboios Portugal (entre nos TER et nos TGV) nous emmènera en 3h à Lisbonne Santa Apolonia et tout ça pour 18,50€ par personne seulement ! Incroyable.

Pour ce prix là, on ne s’attendait pas au grand luxe dans le train mais, là encore, une bonne surprise puisque le train est vraiment confortable, calme et propre et nous permet donc une petite sieste histoire d’arriver en forme à Lisbonne.

Le train est vraiment un super moyen de transport entre Porto et Lisbonne.

Pour réserver vos billets (anglais), c’est par ici : https://www.cp.pt/passageiros/en

Que voir et que faire à Lisbonne en 3 jours: notre programme !

lisbonne

Pour visiter Lisbonne, préparez vos petits petons car ça grimpe ! Visiter Lisbonne à pied est tout à fait possible et – à notre avis – reste le meilleur moyen de s’imprégner de l’ambiance et du charme de la ville, de ses ruelles et de ses habitants ! Mais, cela demande quelques – petits – efforts car la ville est bâtie sur 7 collines ! Prenez donc votre temps et visitez-là à votre rythme, la découverte n’en sera que plus belle et moins fatigante.

Vous pouvez aussi emprunter le Tramway, qui est un super moyen de locomotion dans la capitale : économique et très pratique puisqu’il dessert tous les points d’intérêt.

Jour 1 – Coeur historique de Lisbonne

La première journée de notre voyage à Lisbonne à été consacré à la visite de son coeur historique avec, en fin de journée, un moment de pur détente au milieu de la nature.

Cathédrale Sé

lisbonne

Allons d’abord jeter un oeil à la très belle Cathédrale Sé – ou plutôt Santa Maria Maior – de Lisbonne.

Sa construction date du moyen-âge, alors rien qu’en la regardant on fait un bond dans le passé. Une porte d’entrée magnifique en bois avec des détails sculptés et deux tours de part et d’autre de l’entrée : le style gothique prédomine.

A l’intérieur, elle est tout aussi belle. Beaucoup de couleurs, de statues et, à l’étage, il y a même un trésor !

Pour 4€ par personne, vous pourrez , en effet, visiter le très joli cloître de la Cathédrale et découvrir ses vestiges arabes et médiévaux retrouvés lors de récentes fouilles ainsi que son magnifique trésor, fait de beaux bijoux, de diverses reliques et de costumes médiévaux.

Une visite que l’on vous recommande pour en prendre plein les yeux.

Le Château Saõ Jorge

lisbonne

Autre incontournable de la ville, nous poursuivons notre grimpette depuis la Cathédrale pour atteindre le fabuleux Château Saint-Georges (Saõ Jorge).

Bâti au sommet d’une des 7 collines de Lisbonne, il domine la ville et c’est bien normal ! Il a, en effet, été construit par les maures et utilisé comme forteresse défensive. Une vue dégagée sur toute la ville était donc nécessaire, pour notre plus grand plaisir aujourd’hui.

Lorsque l’on pénètre dans le château, il y règne une ambiance médiévale : partout de la pierre et des pavés, des tours carrés et des meurtrières. Le Château San Jorge a tout d’un château-fort, ce qui le rend très intéressant.

La visite est rapide : on se promène dans les jardins et sur les murailles et on jète un oeil au musée archéologique du château pour y découvrir d’anciennes ruines et autres vestiges du lieu – qui servit, tantôt de forteresse, tantôt de prison -. De quoi en apprendre pas mal sur l’histoire de Lisbonne, à laquelle le Château est intimement lié.

Admirez en face de l’entrée la magnifique vue sur toute la ville de Lisbonne et son fleuve, le Tajo. On passe un agréable moment pour admirer toutes ces couleurs avec, en toile de fond, le très joli Pont rouge du 25 avril.

Le Château Saõ Jorge est un lieu assez touristique à Lisbonne, on vous conseille donc d’acheter votre billet en avance ou en ligne pour éviter la très longue file d’attente en haute saison.

https://lisbon.ticketbar.eu/en/attractions/castelo-de-sao-jorge-/

Après la visite du Château, faites une petite balade dans Quartier du Château et perdez-vous dans ses ruelles typiques, pavées et colorées. On a presque l’impression qu’à tout moment, on verra défiler des soldats en armures médiévales et qu’un carrosse, transportant le Roi du Portugal, nous effleurera pour rejoindre le Château ! C’est un très beau quartier où flâner, qui dénote vraiment avec le reste de la ville.

Café Tram 28

lisbonne

En redescendant du Château, passez prendre une petite collation dans un endroit découvert par hasard, le Café Tram 28.

Ce café, situé au 45 de la Rua de Santa Cruz do Castelo, est décoré grâce à d’anciens morceaux du célèbre tramway n°28 de Lisbonne. C’est assez folklorique et original, le charme opère pour notre part, d’autant que les prix sont assez raisonnables et les produits – glaces, boissons et autres encas – plutôt bons.

Palácio Das Fronteiras

lisbonne

Après cette pause gourmande, on est d’attaque pour sortir de Lisbonne et se rendre au Nord, à Benfica (30 minutes de métro environ) pour visiter un écrin de verdure dans la ville. Nous prenons donc la direction du Palacio das Fronteiras, l’une des meilleures découvertes de notre voyage.

Cette fois, nous prenons le métro et nous arrêtons à la station Jardim Zoologico. Après quelques minutes de marche, nous arrivons au Palais.

Il a été construit en 1660 pour servir de Palais de chasse au premier Marquis de Fronteira, Dom João de Mascarenhas. C’est un magnifique bâtiment de style baroque portugais, que l’on peut visiter et dans lequel on découvre des salles superbement décorées de fresques, de portraits et autres souvenirs de voyage du Marquis.

Mais ce sont surtout ses jardins qui nous donnent envie de le découvrir. Leur beauté est presque indescriptible.

Nous commençons la balade par un grand jardin plat de bosquets joliment taillés, parsemés de jolies fontaines et de statutes. Les styles italiens – Renaissance oblige – mais aussi rococo se côtoient et le mélange est vraiment enchanteur. Nous sommes presque seuls dans ce trésor lisboète caché et méconnu des touristes, ce qui rend la promenade encore plus agréable !

Dans le jardin, à gauche du pavillon, se dresse le monument le plus remarquable du Palais, le Bassin des chevaliers et sa fontaine des fraîcheurs. En montant les marches de l’un des deux imposants escaliers, nous flânons un long moment sur le pont du monument, La Terrasse des rois, galerie de niches renfermant des bustes de Rois ibériques, portugais et espagnols. C’est notre partie préférée de ce Palais : nous passons plusieurs minutes à contempler le travail décoratif de cette terrasse : la régularité des formes géométriques, la polychromie des superbes azulejos, relatant les faits héroïques des chevaliers de la famille, et la richesse de ses décorations. Le tout se reflète dans l’eau du bassin dont la surface est troublée, de temps à autre, par les carpes koï qui y vivent ainsi que le cygne noir, assez agressif !

Partout les azulejos, monochromes ou polychromes, rendent un bel hommage à ce magnifique endroit et à la famille de Marquis qui y vit depuis plusieurs siècles.

L’endroit, coloré et somptueusement aménagé, est vraiment paisible et agréable.

On poursuit ensuite notre visite parmis les immenses magnolias et autres jacarandas qui ombragent le Jardin de Vénus, dominant le jardin bas.

Au gré de la balade, nous tombons sur la curieuse Chapelle. Construite à la fin du XVI ème siècle, sa façade interpelle par son ornement appelé embrechados, constitué de graviers, de coquillages, de nacre, de porcelaine chinoise ou encore de morceaux de verre. Le tout offre un rendu assez unique et très joli.

Même si cette partie du jardin paraît un peu triste et délabrée, on finit quand même la découverte du Palacio Das Fronteiras sur une note colorée et insolite.

Praça do Comércio

lisbonne

En soirée, faites comme les lisboètes et rendez-vous sur la Praça do Comércio, dans le quartier de Baixa.

La statue équestre de bronze du Roi Joseph Ier est placé au centre de cette place, entourée de superbes bâtiments symétriques et colorés qui abritent des bureaux administratifs.

En descendant la place vers le fleuve, vous pourrez vous asseoir au bord de l’eau et y tremper vos pieds, en regardant les bateaux naviguant au soleil couchant et en écoutant les quelques artistes de rues qui animent les quais en soirée.

Nous vous conseillons d’aller dîner dans ce quartier, où nous avons testé 2 restaurants, près de l’Elevador de Santa Justa, et y avons dégusté la meilleure morue de notre vie (Restaurant Xope Xope, 112 Rua dos Correeiros), ainsi qu’un Porco alentejana, du sauté de porc aux coques, délicieux (Sabores Da Baixa, 113 Rua dos Correeiros)!

Jour 2 – Belém

Pour notre deuxième jour à Lisbonne, éloignons nous du centre pour aller visiter Belém. Un programme chargé nous attend, alors la journée commencera tôt !

Au petit déj : Pasteis de Nata

lisbonne

Qui dit grosse journée, dit qu’on va devoir prendre des forces.

On vous met la dégustation des Pasteis de nata dans ce programme du deuxième jour au petit déj’ alors, qu’en fait, on va être honnêtes: on en a mangé pendant toute notre semaine au Portugal, à chaque heure de la journée ou presque !

Les Pasteis de nata sont de petits flans au léger goût de cannelle enrobés d’une pâte feuilletée.

On raffole de ces petites pâtisseries typiquement portugaises et particulièrement au petit déjeuner.

Faites comme nous : arrêtez vous dans un petit café de la ville qui ne paie pas de mine et dans lequel – en tendant l’oreille – vous entendrez parler portugais et prenez quelques pasteis de nata tôt le matin, lorsqu’ils sont chauds et encore coulants. Accompagnés d’un bon petit café ou jus d’orange, c’est un délice, une sensation à se damner ! On vous aura prévenus…

On est maintenant parés pour visiter Belém, l’un des quartiers de Lisbonne accessible en train depuis le centre.

C’est d’ailleurs dans ce quartier, tout près du Monastère des Hiéronymites, que vous pourrez déguster, paraît-il, « le meilleur pastel de nata » de tout le Portugal à la pâtisserie Pastéis de Belém ! Nous n’en avons pas goûté là-bas, la longue file d’attente nous rebutant.

Monastère des Jeronimos (Hiéronymites)

lisbonne

A peine arrivés à Belém, nous nous rendons immédiatement au Monastère des Hiéronymites, ou Mosteiro dos Jerónimos en portugais. Pour éviter trop d’attente, on a en effet décidé d’y aller 30 minutes avant l’ouverture. Il y a pas mal de monde, mais cela reste vraiment raisonnable. On pense avoir fait le bon choix !

Ce Monastère, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO est un magnifique exemple architectural manuélin.

Il a fallu pas moins d’un siècle pour achever cette pure merveille qui a été construite pour y accueillir les moines de l’Ordre du Christ auxquels avait été confiée la tâche de veiller, matériellement et spirituellement, sur les marins qui accostaient sur les bords du Tajo, à quelques mètres du monastère.

Et on peut dire qu’ils étaient bien chanceux ces moines de vivre dans pareil bâtisse !

Le cloître est vraiment très beau. Ces portails voûtés, aux arcades superbement sculptées et caractéristiques, entourent une petite parcelle de verdure. Fouler le cloître, depuis le premier ou le second étage, et admirer en détail le travail d’orfèvre de l’architecture manuéline constitue l’un des moments forts de la visite du Monastère.

Tout comme le recueillement devant les tombeaux de Vasco de Gama et Luis de Camões personnages emblématiques de la culture portugaise, situés dans l’église du monastère. Vous en profiterez pour lever les yeux et observer les voûtes de style manuélin, absolument divines.

Descendez ensuite dans la nécropole royale, où de nombreux membres de la famille royale portugaise – dont 4 Rois de la branche Beja de la Maison d’Aviz – sont inhumés dans d’impressionnants tombeaux.

Vous pourrez également visiter, dans les ailes du Monastère, le musée maritime et/ou le musée d’archéologie.

Torre de Belém

lisbonne

Depuis le Monastère, partez en direction du Tage pour découvrir un autre monument phare de Lisbonne et du quartier de Belém, la Tour de Belém, autre édifice de style manuélin absolument sublime, également classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cette Tour a joué un rôle important dans l’histoire maritime du pays puisqu’elle a été construire au XVIème siècle, au bord du fleuve, afin de contrôler les navigations sur le Tage et de servir, si besoin, de point de défense !

Commencez par un tour complet de la Tour afin d’en admirer ses façades magnifiques, joliment décorées, au style manuélin et aux quelques inspirations mauresques.

Il faut s’armer de patience pour ensuite pouvoir la visiter – la file d’attente est longue – mais cela vaut le coup.

En pénétrant par le pont-levis, nous arrivons immédiatement sur la bastion. C’est à cet endroit qu’était disposer l’artillerie de défense portugaise. De nombreuses armes sont encore visibles.

Nous grimpons ensuite sur la terrasse du Baluarte, d’où les hommes montaient la garde.

C’est ensuite après avoir gravi les 4 étages de la tour que nous arrivons au toit-terrasse, qui offre une superbe vue sur le fleuve, le Pont du 25 avril et le Monastère.

Le Sanctuaire du Cristo Rei

lisbonne

En longeant le fleuve depuis la Tour, et passant devant le très joli Monument des découvertes, nous rejoignons l’embarcadère de Belém.

C’est d’ici que partent les navette en direction du Sanctuaire du Christ-Roi (Cristo Rei), situé sur l’autre rive. Quelques minutes de navigation suffisent à atteindre le grandiose monument.

On grimpe dans l’ascenseur pour rejoindre le haut de la statue impressionnante du Christ, qui culmine à plus de 110 mètres de haut. Cette hauteur, ajoutée à celle de la falaise sur laquelle il a été construit, elle-même haute de 133 mètres, offre une vue époustouflante sur le Tage, le Pont du 25 avril et tout Lisbonne.

Le monument est constitué de deux parties : un portique de 82 mètres de hauteur et une statue du Christ de 28 mètres de haut, les bras ouverts, tourné vers la capitale portugaise.

Les architectes se sont inspirés de la statue du Christ Rédempteur qui domine la ville de Rio de Janeiro, au Brésil. Il est édifié à la suite d’un vœu de l’épiscopat portugais, qui s’est réuni sur le célèbre site de pèlerinage portugais, Fátima, le 20 avril 1940, qui demanda à Dieu d’épargner le pays de la Seconde Guerre mondiale.

Une bien jolie statue et une superbe vue sur les quartiers de Baixa et de l’Alfama de Lisbonne à ne pas manquer !

Fado

lisbonne

Lisbonne est le berceau de l’émouvant Fado.

Le Fado, késako ? C’est un chant populaire typiquement portugais , originellement chantés par les ouvriers et marins, aux notes très mélancoliques.

Dans le quartier de l’Alfama, très joli et très populaire, de nombreux spectacles de fado traditionnel sont joué les soirs d’été dans des cafés et autres bars ou restaurants.

Vous pourrez donc vous y baladez et assister gratuitement à l’un de ces spectacles, en sirotant une petite sangria !

Le petit souci étant qu’en période estivale, nous avons pu constater que ces endroits sont bondés et qu’il est donc difficile d’apprécier pleinement la beauté du spectacle et la solennité du moment.

Nous avons donc choisi d’assister à un spectacle de Fado plus intimiste – mais payant, évidemment! – au théâtre du Chiado.

Là, très bien placés à quelques pieds de la scène, on a pu vraiment profiter du spectacle à fond. Une demoiselle chantait en nous foutant des frissons, délicieusement accompagnée par un jeune homme qui pinçait sa guitare avec beaucoup de dextérité.

En plus des chants, nous avions quelques explications – en portugais – des origines des chansons interprétées.

Le spectacle a duré plus d’une heure et les 18€ payés en valent vraiment le coup !

Achetez vos billets ici : http://fadoinchiado.com/buy_ChooseShow.aspx?show=fic

Jour 3 – Sintra et Cascais

Nous nous rendons, pour ce troisième jour à Lisbonne, dans la ville de Sintra où nous avons vu l’un des plus beaux châteaux du Monde !

Palais de Sintra

lisbonne

Nous arrivons en train assez tôt dans la matinée au petit village de Sintra, à 45 minutes du centre de Lisbonne.

Le charmant village a des allures médiévales. On croise des tuks-tuks et des taxis qui proposent de nous mener au sommet de la colline du village, où a été bâti la star : le magnifique Palais national de Pena !

Les prix nous paraissent vraiment excessifs – comptez environ 15€ pour la montée, et idem pour la descente – et nous décidons donc de faire l’aller-retour à pied.

La montée est ardue et plutôt difficile car nous traversons une forêt aux marches naturelles irrégulières. Après 30 minutes d’efforts, nous arrivons au sommet et sommes immédiatement récompensés.

Le Château de Sintra se dresse devant nous et nous tombons immédiatement sous le charme. D’autant que le brouillard n’est pas encore tout à fait dissipé dans les montagnes alentours, ce qui confère à l’endroit une ambiance mystique et poétique.

C’est le Prince Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, Roi consort du royaume, d’origine allemande et portugais d’adoption, qui commanda un palais d’été au baron Ludwig von Eschwege dans les années 1840.

Sa première particularité est d’être extrêmement coloré – à dominante rouge et jaune -, ce qui le rend unique et très attrayant. Sa deuxième particularité est qu’il mélange de nombreux styles architecturaux – gothique, manuélin, mauresque, renaissance ou encore baroque – ce qui lui donne une allure curieuse et totalement décalée, que l’on adore.

C’est un bel exemple de l’architecture romantique portugaise. Imaginez que l’on ait assemblé différents éléments de châteaux allemands, français et italiens et vous aurez une petite idée de la fantaisie qui règne au Palais de Sintra ! On aurait dit que l’on se promenait dans un château de dessin animé ! C’était vraiment superbe.

Différentes pièces très joliment décorées, ainsi que le cloître de l’ancien Monastère ou encore la superbe sculpture représentant Triton sont à ne pas manquer.

Nous visitons ensuite le château des Maures (dos Mouros). Il a été construit par les Maures, d’où son nom, au IXème siècle pour surveiller les forêts de la serra et la ville de Sintra.

La vue sur la serra est vraiment superbe mais le château en lui-même ne présente pas grand intérêt, à notre sens.

Nous repartons de Sintra des couleurs et des étoiles plein les yeux !

Baignade à Cascais

lisbonne

La matinée a été plutôt sportive et intense, nous décidons donc de rejoindre ensuite la station balnéaire de Cascais pour un moment de détente et de baignade !

La ville de Cascais est une petite ville de bord de mer assez sympa : des parcs, des coins ombragés, de jolis restaurants et des marchands de glace: de quoi passer un bon moment.

Nous voyons un petit stand de churros et nous les dégustons sur le chemin qui nous mène à la plage.

Nous passon un moment frais et agréable sur le sable mais ne nous baignerons pas sur la plage principale. Nous longeons, en effet, la côte et préférons nous baigner à un endroit moins fréquenté où la plage est quasi inexistante : nous préférons les rochers au sable si cela veut dire un peu moins de monde !

En tout cas, pour une pause baignade et farniente à Lisbonne, Cascais est vraiment un très bel endroit.

En conclusion, notre avis

lisbonne

Nous avons littéralement adoré nos 3 jours à Lisbonne ! La ville avait l’air beau à la télé et en photos, mais elle est elle encore plus belle en vrai.

C’est une ville envoûtante et charmante où il fait bon vivre. Elle dégage une ambiance bohème et chaleureuse que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

A pied, en train ou en tramway, on se déplace facilement dans la ville à la découverte de la richesse de son patrimoine et de la beauté de ses monuments, vraiment impressionnants.

C’est un régal de flâner dans ses petites ruelles typiques, en admirant les façades d’azulejos colorés et se laissant porter par les odeurs de Pastéis de nata et autres spécialités portugaises.

Lisbonne est une destination à ne pas négliger pour un doux moment, culturel et traditionnel, en Europe.


Lisez également nos récits sur ces autres destinations !