Visiter Bruxelles à pied pour 1 ou 3 jours en Amoureux

bruxelles

Depuis un petit moment, la capitale belge nous fait de l’oeil.

Sa situation, à quelques heures de voiture seulement depuis Paris, est vraiment parfaite pour un week-end dépaysant, sans être trop éloignée !

On part avec, en tête, la Grand’Place, les frites et le Manneken Pis, mais on ne se doutait pas que l’on reviendrait avec bien plus de jolis souvenirs de la superbe Bruxelles qui nous a vraiment conquis.

Voici ce que l’on a fait à Bruxelles durant notre week-end


Au sommaire de cet article


Que faire et que voir à Bruxelles en 2 jours ?

Une fois que l’on a posé notre voiture au Parking, on a découvert la ville entièrement à pied ! Flâner dans ses ruelles, de chocolatiers en musées, nous a fait un bien fou et nous a permis de s’imprégner pleinement du folklore belge, de l’ambiance très chaleureuse de Bruxelles et de la sympathie de ses habitants.

Jour 1 – Autour de la Grand’Place

La Grand’Place

bruxelles

Une image est mondialement connue pour illustrer Bruxelles: c’est celle de sa magnifique Grand’place.

Cette magnifique place centrale a été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, pour la beauté de ses bâtisses et leur richesse ornementale.

Elle est bordée par le superbe hôtel de ville, surmonté de son clocher, ainsi que de la Maison du Roi et les différentes maisons des corporations.

On ne se lasse pas d’admirer leur architecture typique et les façades colorées et richement décorées. Posez-vous en terrasse pour prendre un café sur la Grand’Place et profitez simplement de ce spectacle.

Musée scientastic

Voilà une visite quelque peu insolite mais qui nous a beaucoup amusé.

D’abord, parce que le Musée du Scientastic ne se laisse pas si facilement approcher. Le trouver a failli nous rendre chèvre.

« Mais, pourquoi on passe du 70 au 74, alors qu’on cherche le 72?!! « 

Et bien parce que le Musée est situé en sous-sol ! Soyez donc attentifs :)

Le Scientastic a pour but d’expliquer la science de manière très ludique et super drôle. Si la cible principale sont nos petites têtes blondes, nous avons, pour notre part, complètement adoré – oui, peut-être parce qu’on a encore notre âme de gamins!-.

Partout, des ateliers et des activités pédagogiques qui vous font découvrir certains phénomènes complètement hallucinants, tout en s’amusant.

Murmurez dans cette petite caisse, votre partenaire à quelques mètres de là vous entendra parfaitement ! Dingue, hein ?

En bref, c’est un musée hyper sympa, où les heures défilent à grande vitesse et que l’on a retrouvé nulle part ailleurs.

Manneken Pis

bruxelles

Sur le retour du Musée, on a envie d’aller voir LA star incontestable de Bruxelles, le petit bonhomme le plus célèbre – certainement – de toute la Belgique et même d’Europe !

Il fait tant de bruit autour de lui, que l’on s’attend à une statue presque à taille réelle sur une magnifique place bruxelloise.

Ah.. ben non, en fait … On arrive sur une petite place de la rue de l’Étuve et on cherche partout le fameux Manneken Pis. Heureusement qu’une horde de touristes est plantée devant pour le prendre en photo, sinon on aurait presque pu le louper !

Dans un petit coin, accroché à un bâtiment, le petit bonhomme de bronze de 55 cm de haut, se fait tout discret et fait timidement pipi dans une petite fontaine, beaucoup plus grande que lui.

Alors, oui c’est rigolo une statue d’un petit garçon qui « pisse » mais on avoue avoir eu du mal à comprendre pourquoi tant d’engouement ?

Il semble que ce soit plutôt sa dimension symbolique de gamin irrévérencieux, épris de liberté et qui se moque du qu’en dira-t-on qui ait vraiment contribué à faire du Manneken Pis un tel symbole.

Il y a un petit « musée » contenant la Garde robe du Manneken Pis à quelques pas de là, qui nous semble intéressant même si nous n’avons pas eu le temps de le visiter.

Gastronomie bruxelloise

bruxelles

Non loin de la grande place, on déjeune dans une friterie vraiment très chouette. Les plats du jour, des carbonades flamandes, s’enchaînent dans ce qui semble être une bonne adresse de la ville !

Cela sera pour nous l’occasion de goûter ce plat typique flamand de boeuf mijoté dans de la bière brune et du pain d’épice accompagné de frites. C’est tout simplement exquis. On a tellement aimé qu’on a emporté la recette avec nous et qu’on la cuisine assez souvent le week-end.

On a terminé le repas – très léger – par une gaufre liégeoise à la crème de speculoos, avec une pointe de chantilly dégustée à la Waffle Factory. Quel régal !

Toone – Spectacle de marionnettes

bruxelles

C’est repus que nous nous dirigeons ensuite vers l’une des curiosités du folklore bruxellois : le spectacle de Toone au théâtre royal de Toone.

Très populaire dans la culture belge, cet estaminet consiste, depuis 1830, à mettre en scène de petites marionnettes dans des pièces de théâtre, à la place d’acteurs.

La tradition remonterait à l’époque de Philippe II d’Espagne qui, détesté par le peuple, aurait fait fermer les théâtres par ordonnance pour éviter qu’ils deviennent des lieux de complot contre lui ! Pour contourner cela, les bruxellois ont eu l’ingénieuse idée de remplacer les comédiens par des poechenelles (polichinelles) dans des théâtres clandestins.

Avec une véritable dextérité, les marionnettistes animent les Toone qui mesurent environ 1 mètre !

De nombreuses représentations sont données, le ton est léger et enjoué et nous passons donc un agréable moment dans ce théâtre.

Jour 2 – Entre BD et Atomium

Pour cette deuxième journée, nous nous éloignerons un peu du centre pour découvrir d’autres symboles forts de la Belgique.

Musée de la BD

bruxelles

Direction, d’abord, le musée de la BD ! La Belgique est une nation reconnue dans le domaine de la Bande dessinée et a vu naître de nombreux talentueux bédéistes, à l’instar d’Hergé et de son célèbre Tintin.

Dans le Musée de la BD, vous découvrirez donc cet art à part entière, son histoire et son évolution ainsi que certaines planches de personnages illustres, dont la renommée a dépassé les frontières de la Belgique.

C’était une visite assez instructive et intéressante.

Basilique du Sacré-Coeur

bruxelles

Nous souhaitons avoir un point de vue intéressant et à 360 degrés sur Bruxelles. On nous a donc conseillé de monter au sommet de la très belle Basilique du Sacré-Coeur.

Monumentale et construite dans un style art-déco très caractéristique, la Basilique est imposante dans le paysage bruxellois. Impossible de manquer ses coupoles bleues et ses deux petites tourelles.

Et pour cause, ses dimensions – 89 mètres de haut et 167 mètres de larges – en font la cinquième plus grande Eglise au monde !

Si son intérieur est assez jolis, avec ses nombreux vitraux d’une grande finesse, c’est surtout pour sa terrasse qu’on se déplace. D’ici, à 53 mètres de hauteur, on a la plus belle vue panoramique sur tout Bruxelles.

Vraiment très sympa, surtout pas beau temps ! En revanche, elle est un peu éloignée du centre ville, et si vous manquez de temps, la visite de la Basilique n’est pas forcément à mettre dans vos priorités.

Atomium

bruxelles

Voilà encore une silhouette caractéristique et singulière dans le paysage bruxellois, celle de son Atomium.

Construit pour l’exposition universelle de 1958, ce monument entièrement en acier inoxydable, représente la maille conventionnelle du cristal de fer – structure cubique centrée – agrandie 165 milliards de fois.

Le monument se visite en empruntant de grands escalators et en passant de l’une à l’autres des boules de cette molécule géante ! Leur particularité est qu’elles sont vitrées et permettent donc d’avoir une jolie vue sur le plateau du Heysel sur lequel est construit l’atomium, avec, en contrebas, la Mini-Europe et ses monuments européens miniatures.

Et à part cette vue, la visite ne vaut pas vraiment le coup selon nous. De faire un tour du monument depuis l’extérieur et d’en admirer la superbe est suffisant pour l’apprécier.

Musée du chocolat

bruxelles

Sur la Grand’Place, pourquoi ne pas faire un tour au Musée du chocolat ? Plus qu’une tradition, le chocolat est un véritable art de vivre en Belgique. Et vous le remarquerez très vite au nombre vraiment impressionnant de chocolatiers et chocolateries au mètre carré !

On visite donc le petit Musée du chocolat. Le tour est assez rapide (30 minutes) mais néanmoins intéressant. On y découvre les bases des connaissances sur le chocolat : la différence entre le noir, le blanc et le chocolat au lait, les différents outils utilisés pour la récolte des fèves …

On assiste, à la fin de la visite, à une démonstration (vraiment rapide) d’un chocolatier et à une petite dégustation.

On a appris quelques petites choses – et c’est quand même le but d’un musée – mais ce dernier est assez petit et, avouons-le, nettement moins beau et moins intéressant que le Musée du Chocolat de Bruges.

En conclusion, notre avis

bruxelles

L’ambiance bruxelloise et les nombreuses surprises de cette capitale à taille humaine nous ont vraiment beaucoup plu et ont balayé tous nos préjugés sur les belges !

La ville est à l’image de sa Grand’Place : majestueuse, colorée et artistique. A quelques heures de Paris, on est complètement dépaysés, immergés au sein du folklore belge et de ses traditions, aidés par les bruxellois ô combien sympathiques.

Les musées de la ville sont très intéressants et permettent d’en apprendre davantage sur la culture de nos voisins.

Entre moments culturels et gourmands, votre week-end à Bruxelles sera, forcément délicieux, comme l’a été le nôtre !


Lisez également nos récits sur ces autres destinations !